Nouvelle formation INBP, session CQP tourier

Nouvelle session du 20 août au 17 octobre, l’INBP accueillera la première session CQP tourier, ouverte principalement aux titulaires du CAP boulanger ou pâtissier. Cette formation pratique et opérationnelle a pour objectif la spécialisation, le renforcement des compétences. Son but : viser la polyvalence en entreprise. Le CQP tourier est un titre de la branche professionnelle.

Une nouvelle offre de formation répondant à un besoin de la profession « Cette formation au CQP tourier, certificat de qualification professionnelle, est née d’un double constat. L’artisanat réinterroge de plus en plus ses bonnes pratiques en termes de fabrication, tandis que les consommateurs affectionnent le fait maison, tout en réclamant transparence et authenticité. Le tourier assure la qualité constante des produits phare du quotidien, garantit des pâtes de qualité et contribue à la réalisation de beaux et bons produits. Il se fait trait d’union entre deux univers : la boulangerie et la pâtisserie. En entreprise, c’est un poste à valeur ajoutée qu’il convient de reconsidérer » déclare Marius Sourdon, directeur des partenariats

Quelles sont les tâches du tourier et quelles doivent être ses qualités ?

« Le tourier a pour responsabilité de préparer toutes les pâtes, à destination par exemple des viennoiseries, des tartes, des feuilletés salés et sucrés, d’appliquer les techniques de fonçage, de façonnage et de réaliser les crèmes et garnitures les plus courantes. Le snacking salé développé dans bon nombre d’entreprises le concerne aussi. Selon les entreprises, le tourier pourra aussi être responsable de la cuisson. Rigueur, précision et régularité sont ses qualités premières. On attend de lui le meilleur rapport entre qualité, rapidité et performance dans toutes ses préparations. » informe Damien Paineau Formateur pâtissier INBP depuis 2007, Responsable technique de la 1re session CQP tourier à Rouen

http://www.inbp.com

Auteur : Gérard SABY

Partager cet article sur
468 ad