La réparation et l’entretien d’un four à bois, par Christian Mantez

L'exploitation d’un four à bois réclame beaucoup d’attention. En effet, si celui-ci permet d’augmenter une partie de son chiffre d’affaires, il n’en demeure pas moins qu’il demande un minimum d’entretien.

Nous savons que la durée de vie de ces fours est dix fois supérieure à celle d’un four acier,mais soignez-le... Il vous le rendra bien plus que  vous ne l’imaginez. Vous allez découvrir avec ces quelques photos, non pas la construction d’un four à bois (ceci sera l’oeuvre d’un autre reportage), mais la réparation d’un four installé entre les deux guerres. Abandonné par son propriétaire au profit d’un magnifique four  métal, son propriétaire décidait alors de redonner vie à ce « papi » des temps modernes sur les conseils d’un Maître de l’Art, Christian MANTEZ. Briques, pierres, sable, fonte, évacuation, foyer, et en prime, trois semaines de sueur pour refaire briller les yeux d’un village en quête d’authenticité. Rêvons-nous ??? Hé bien non. Si vous possédez dans votre fournil d’une pièce de collection aussi magnifique par son histoire que triste dans son état actuel, redonnez ce petit coup de pouce à votre business en ré-activant votre four à bois. Bien entendu qu’ il sera difficile de tout cuire à l’intérieur. Souvent, lors de réparations ou entretiens, Christian MANTEZ découvre qu’il existe un autre four  faisant office de relais entre certaines cuissons pâtissières. La société AMF (Arts et Métiers du Four), est une entreprise familiale qui travaille dans toute la France et réalise 30 % de son chiffre d’affaire en rénovation. Expert auprès des tribunaux, il intervient en qualité de « l’homme de l’art ». Quelle que soit la marque de votre four à bois, il sera possible de donner une deuxième chance à votre four.

Auteur : Gérard SABY

Partager cet article sur
468 ad