Concours du meilleur apprenti boulanger chez E.Leclerc

La finale nationale du « Concours du Meilleur Apprenti Boulanger E.Leclerc » de France, destiné à mettre à l’honneur les apprentis boulangers des rayons « Frais traditionnel » des Centres E.Leclerc, s’est déroulée à l’école de Boulangerie Pâtisserie Paris (EBP).

 

C'est Steven Guignard du magasin d’Olonne-sur-Mer, qui a le plus impressionné le jury. Le trophée lui a été remis par Joël Defives, Meilleur Ouvrier de France et Président du Jury, et Michel-Édouard Leclerc. Un moment émouvant qui concluait une journée d'épreuves intense.

Les 11 candidats finalistes ont dû réaliser, en 6 heures d’épreuves techniques, 15 baguettes de tradition française en direct sur pâte fermentée, 6 pains de campagne en direct sur pâte fermentée en 2 formes régionales différentes, 16 croissants, 1 brioche « Nanterre » de 240g, 1 tresse à 3 brins et 8 navettes. Ils ont également été soumis à un examen théorique et à un entretien avec le jury.

A l’issue de cette compétition, le premier Prix a été décerné à Steven Guignard, 21 ans, apprenti au centre E.Leclerc d’Olonne-sur-Mer, qui devient le 1er « meilleur apprenti boulanger E.Leclerc » de France. Après un bac ES, une année en Histoire et deux autres en Géographie à l’université de Nantes, il est actuellement en 1ère année de CAP connexe de boulangerie et a rejoint en apprentissage le magasin d’Olonne-sur-Mer en septembre 2017. Il s’intéresse très jeune aux métiers de bouche, découvre l'univers de la boulangerie grâce à plusieurs stages et décide alors de changer de voie. Le jeune apprenti boulanger a chaleureusement remercié le jury. Cette récompense est pour lui un encouragement supplémentaire à poursuivre sa découverte d’un métier exigeant et passionnant. Gaëtan Masselis apprenti au centre E.Leclerc de Bellaing et Jean-Baptiste Charrier, apprenti au centre E.Leclerc de Romorantin, sont arrivés deuxième et troisième de la compétition. Les 3 lauréats (or, argent et bronze) de la finale ont reçu une carte cadeau, un trophée et une veste personnalisée.

 

 

Auteur : Gérard SABY

Partager cet article sur
468 ad