A 49 ans, elle décide de vivre sa passion et devenir pâtissière

« J’aime la diversité et la complexité de la pâtisserie. Etant créative, rigoureuse, méticuleuse, je me retrouve dans ce métier, qui intègre aussi la dimension de partage et de plaisir. »

Michelle Coré

 

Michelle Coré Poussain, bretonne et lorientaise,  est la parfaite représentation de ce que l’on nomme « un parcours atypique ». Elle débute dans la bureautique, se dirige ensuite vers l’agro-alimentaire, puis les assurances, l’import export, devient gérante d’une crêperie-brasserie... où le goût du sucré la rattrape. « Cette attirance est présente depuis mon plus jeune âge. J’ai commencé par des desserts de tous les jours puis je me suis frottée à des réalisations de plus en plus élaborées.»

En 2014, elle créée son blog culinaire « Cuisinecroqmimi.fr » avec des recettes de pâtisserie, des conseils et astuces. Le succès est au rendez vous mais le partage reste virtuel, il ne lui suffit plus, ce sont des ateliers qu’elle a envie d’animer. « J’ai été contactée par une entreprise pour former des jeunes sur les bases de la pâtisserie.  C’est là que j’ai décidé de sauter le pas, de me diriger vers une formation professionnelle pour avoir ensuite tous les outils nécessaires à une bonne transmission. »

 

Le défi de retourner sur les bancs de l’école

En septembre 2015, Michelle a commencé sa formation en alternance adulte pour 10 mois auprès de la Chambre des Métiers de Vannes afin d’obtenir son CAP Pâtissier. En parallèle de sa semaine théorique (mensuelle) à Vannes, elle a trouvé un maître de stage qui l’accueille dans son laboratoire les trois autres semaines. En l’occurrence, Jennifer, de « Boulangerie pâtisserie Jennifer et Fabien » à Hennebont. « Elle me permet d’acquérir énormément de techniques, d’organisation, de rapidité. Au niveau du groupe pour le CAP, nous sommes douze personnes de 25 à 49 ans en reconversion, venant d’horizons différents (boulanger, cuisinière, éducateur sportif, commerçants…). Les cours sont très enrichissants grâce à l’expérience de chacun ! »

 

 A la clé du diplôme obtenu, le projet de monter son propre laboratoire

L’objectif : organiser des ateliers de formation, la transmission est au cœur de sa démarche, et réaliser des pâtisseries personnalisées ou autres demandes spécifiques. « Et je voudrais encourager les gens hésitants. Une reconversion est tout à fait possible à tout âge avec un peu de persévérance, de courage et beaucoup de passion ! »

 

Propos recueillis par Marie Anne page

Le blog de Michelle Coré Poussain : http://cuisinecroqmimi.fr
Crédit image : Yvan Zedda

Auteur : Marie-Anne PAGE

Journaliste, conceptrice de "Bretons d'Ici-Bretons d'Ailleurs".

Partager cet article sur
468 ad