Priscilla & Rémi, une vision syndicale ouverte sur une communication locale très forte

Ils sont habitués aux concours mais bien plus que cela, ils participent à la vie syndicale de leur département de la Moselle, et à la vie associative au sein de leur ville de Montigny les Metz. Beaucoup d’énergie, quelques récompenses, et un besoin de partager la réussite de leur petite entreprise qui progresse régulièrement. Mais qu’est-ce qui anime Priscilla et Rémi pour dégager autant d’énergie ?

 

Toute petite, elle voulait être boulangère. Pas vendeuse, boulangère, toucher la matière, pétrir son pain, jouer à la marchande avec sa production ! « Passe ton Bac d’abord et tu verras par la suite » lui dit-on ! Priscilla passe alors son Bac « Compta/gestion » puis intègre l’INBP (Institut National de la Boulangerie Pâtisserie) à Rouen, en alternance 15 jours, et le hasard de la vie lui fait croiser le chemin de Rémi, pâtissier de formation.

Nous avons constaté une volonté à emmener avec eux le plus grand nombre de professionnels vers le haut. A la reprise de l’affaire de Montigny les Metz, ils modifient l’ensemble du fournil et du laboratoire ainsi que le magasin pour travailler dans d’excellentes conditions. Tout a été entièrement repensé. Aujourd’hui, le chiffre d’affaires a été multiplié par trois. Priscilla nous confie: « Nous devons ceci en grande partie à la formation compta/gestion, c’est ce qui ne se voit pas, mais c’est ce qui fait tourner la boutique ! ».

Le besoin de ce jeune couple de 29 et 36 ans, va bien au delà avec un investissement sans limite dans le partage des expériences. Priscilla et Rémi font partie du syndicat de Metz (Moselle). Premier secrétaire depuis quatre ans, Priscilla s’occupe de tous les évènements, Rémi vice-président co-organise avec son président Henri Lemoine les différentes animations du secteur. Ils sont également membres du jury des examens. Priscilla préside le jury des CAP, note également les BP et avoue qu’elle aimerait bien le soutien d’autres femmes de la profession. « Nous avons un métier passionnant et une bonne image auprès des consommateurs, je pousse avec Rémi le plus grand nombre de jeunes à participer aux concours. L’INBP a été une excellente école pour le métier mais aussi pour l’esprit syndical, l’échange. Je constate lors de nos rencontres que nous avons pratiquement les mêmes problèmes à résoudre. Nous allons les uns chez les autres, nous en apprenons autant  des formateurs que des stagiaires mais aussi de nos rencontres entre collègues. Je travaille depuis maintenant quelques mois sur la préparation de M.O.F. et j’ai de nombreux soutiens sur le plan technique et technologique. C’est beaucoup de travail, mais en qualité de femme boulangère, j’avoue prendre un plaisir incommensurable à ce défi de Meilleur Ouvrier de France. »

LA TRIBUNE DES METIERS était présente à Paris lors de la finale du concours « Le meilleur sandwich de France » et c’est là que nous avons rencontré Rémi pour la première fois, Priscilla étant restée à Montigny les Metz pour gérer la fabrication et la vente au magasin. Rémi a terminé 4ème sur les 150 candidats au départ. « Je suis content de cette quatrième place, c’est mon premier concours en sandwichs. Je travaille maintenant sur la préparation d’une campagne de communication dans mon département avec les responsables syndicaux. Nous envisageons de renouveler en 2017 la campagne de la galette avec le même slogan qu’en 2016. Notre affiche était :  « Chez nous, le client est ROI », il mérite une galette FAITE MAISON. Il est difficile de convaincre les non-syndiqués et lorsqu’ils adhèrent à l’idée de se regrouper, ils reconnaissent l’utilité d’un mouvement professionnel pour tirer vers le haut une profession qui doit être unie pour lutter contre la concurrence. Nous serons toujours plus forts tant que nous serons unis. Priscilla est quelques fois découragée mais très vite, elle bouscule notre environnement et devient une véritable « Chef de file ». Nous avons passé des dizaines de coups de fil l’année dernière, nous sommes encore prêts pour cette année. A la rentrée, nous allons nous focaliser sur les forces vives de notre secteur géographique et peut-être sur le plan départemental…

Nous souhaitons à ce jeune couple une pleine réussite sur l’ensemble de leurs engagements en qualité de chefs d’entreprises mais aussi comme responsables syndicaux.

http://www.lagrangeauxpains.fr

Auteur : Gérard SABY

Partager cet article sur
468 ad