Serbotel 2015, Focus sur la boulangerie-pâtisserie, un marché toujours porteur

Avec plus de 415 exposants et 30 000 visiteurs attendus en octobre prochain, Serbotel s’est imposé depuis sa création en 1985 comme étant le rendez-vous incontournable pour tous les professionnels de la restauration, de l’hôtellerie et des métiers de bouche du Grand Ouest et plus encore. Le secteur de la boulangerie pâtisserie sera particulièrement bien représenté. Une occasion de faire un point sur ce marché.

 

24 - serbotel (2)

 

Le secteur de la boulangerie-pâtisserie se place au premier rang des entreprises du commerce de détail alimentaire. Un marché en pleine mutation avec l’émergence du snacking qui prend de plus en plus d’ampleur et qui offre des perspectives de développement intéressantes aux acteurs du secteur.

Les boulangeries au cœur du quotidien des français

Avec près de 35 178 points de vente en France en 2013 (dont 31 522 boulangeries et 3 656 terminaux de cuisson) soit environ 1 pour 1 900 habitants (source Insee), les boulangeries s’inscrivent dans le quotidien des français. Avec un chiffre d’affaires estimé à 9,6 milliards d’euros en 2013 et une croissance de 2% par rapport à 2012 (source Insee) ce sont les boulangeries artisanales qui dominent largement le marché. Une croissance qui s’appuie sur une offre plus qualitative et la diversification des produits proposés (nouveaux goûts, pains spéciaux…) car les consommateurs souhaitent désormais privilégier la qualité et l’originalité plutôt que la quantité.

La boulangerie-pâtisserie, un secteur en pleine mutation avec l’émergence du snacking

Les Français fidèles à leurs habitudes de consommation ne semblent pas se lasser des produits traditionnels que représentent le pain et les pâtisseries. Mais si le pain reste le premier produit acheté en boulangerie, le snacking prend de plus en plus d’ampleur avec une part de 35% du chiffre d’affaires en moyenne (source Gira Conseil). Afin de mieux résister à la concurrence, les boulangeries se doivent d’élargir leur offre snacking qui se limite parfois au sandwich baguette en proposant une offre plus large : pains variés (ciabatta, foccacia…) nouveautés tendances (cragels, brookies…).

 

24 - serbotel (1)

 

Le secteur de la pâtisserie doit miser sur la qualité

Le secteur de la pâtisserie artisanale représente 4 800 entreprises, emploie plus de 22 000 salariés et 7 000 apprentis pâtissiers sont formés chaque année (Source : FERRANDI). Si le chiffre d’affaires du secteur progresse légèrement depuis quelques années, la consommation en volume ne cesse de diminuer. L’une des raisons est un contexte économique morose et le souci des consommateurs de préserver leur équilibre alimentaire. Pour faire face à ces changements de consommation, les professionnels doivent miser sur la qualité des produits proposés. En effet, c’est grâce à leur excellente réputation que les pâtisseries traditionnelles pourront demeurer le lieu d’achat privilégié des français.

Le secteur de la boulangerie-pâtisserie sera cette année encore bien représenté à Serbotel !

Cette année, plus de 90 exposants du secteur boulangerie-pâtisserie, investiront le salon et notamment le hall XXL de 12 500 m2 qu’Exponantes dédie à cet univers. Minoterie, matériels, produits et services, tous les acteurs de la boulangerie et de la pâtisserie seront présents pour exposer leurs nouveautés et dernières innovations technologiques et gustatives de la filière. Plus de 8 000 visiteurs professionnels (26% du visitorat du salon) du pain et de la pâtisserie (pâtissiers, chocolatiers, glaciers, confiseurs…) viendront découvrir les nouvelles tendances du secteur, déguster et sélectionner afin de renouveler leur offre et le matériel de leurs points de vente.

Nouveauté pour cette édition 2015 : des ateliers-conférences autour du pain et de la pâtisserie

  • Lundi 19 octobre – 16h00/16h30 : « Métiers de bouches, un marché en évolution et des opportunités de développement »par le Gira Conseil
  • Mardi 20 octobre – 11h45/13h45 – Atelier Conférence : « Savoir utiliser ses perceptions sensorielles afin de mieux reconnaître les produits, leurs qualités gustatives et nutritionnelles »

L’association Pommes & Sens propose un nouveau regard sur l’alimentation. Sa méthode, basée sur le développement sensoriel, permet de retrouver le plaisir de manger et le goût d’une alimentation-santé saine et équilibrée. Dans ce cadre, La Cité du Goût et des Saveurs, la Fédération de la Boulangerie 44 ainsi que Pommes & Sens proposeront à tous les professionnels, un atelier-conférence autour du pain sur le thème : savoir utiliser ses perceptions sensorielles (goût, vue, ouïe…) afin de mieux reconnaître les produits, leurs qualités gustatives et nutritionnelles…

24 - serbotel (1)

 

Plus d’infos sur Serbotel.fr

Auteur : Gérard SABY

Partager cet article sur
468 ad