TRANSGOURMET, deux nouvelles marques pour un nouveau projet d’entreprise

Révélation sur le marché de la distribution des fruits et légumes et de la marée : création de Transgourmet Fruits & Légumes et Transgourmet Seafood. Le 17 juin 2015, All Fresh Logistique, leader de la distribution de fruits et légumes en Ile de France devient TRANSGOURMET FRUITS & LÉGUMES et Neva Food, enseigne de distribution des produits de la mer se transforme en TRANSGOURMET SEAFOOD. 

 

24 - transgourmet (1)

 

24 - transgourmet (2)

 

Si l’harmonisation et la simplification de marques au sein du Groupe Transgourmet France expliquent ces changements, ils s’accompagnent d’un renforcement de la stratégie de filières de ces entreprises, assorties d’ambitions fortes autour des activités de distribution de fruits et légumes et de marée. Une conférence pour dévoiler une nouvelle approche du métier en présence de personnalités référentes du secteur.
Dans un lieu symbolique, le Pavillon Baltard, dernier vestige des halles de Paris, la révélation des deux nouvelles marques s’est déroulée lors d’une conférence. Cet événement a réuni tous les acteurs de la filière : restaurateurs, collectivités, producteurs (maraîchers, fruiticulteurs, pêcheurs, ostréiculteurs, négociants...) dont certains ont pu partager sur scène leur conviction et l’intérêt de leur partenariat avec Transgourmet. A l’issue de la conférence, plus de 30 producteurs et professionnels de la mer étaient présents pour échanger, présenter leurs produits et les offrir à la dégustation.

Transgourmet France : développer durablement les activités fruits et légumes et marée.

Depuis plusieurs années, le groupe Transgourmet France consolide ses positions fortes sur le marché du frais, grâce à des partenariats d’excellence (avec la viande ou les fromages), et encore grâce à une politique de croissance externe ou d’investissement. 2008 a ainsi vu l’acquisition d’All Fresh Logistique (fruits, légumes) ou encore en 2012 la construction d’un laboratoire ultramoderne de plus de 2 000m2 dédié aux produits de la mer au sein du MIN de Rungis.

Jean-Christophe Adouritz, président de Transgourmet France affirme les ambitions sur le marché des fruits et légumes : « Nous considérons que seule l’approche locale fait du sens, ainsi concernant notre entité fruits et légumes, je peux annoncer que nous sommes désormais en mesure de mettre en place les valeurs et la stratégie du groupe et envisager son expansion ». Quant à la marée, il indique que « la problématique reste la même et se précise. Tout d’abord la ressource halieutique doit être identifiable et sécurisée, en second lieu, la logistique doit être rapide, fluide et proche ; dans ce domaine la capillarité du réseau Transgourmet en France est un atout déterminant. »

Un marché en pleine mutation qui fait bouger les lignes

Les clients de la restauration commerciale tout comme ceux de la restauration collective confirment leurs attentes et exigences notamment liées aux produits qui leur sont proposés. La consommation continue d’évoluer : besoin de réassurance sur la provenance et la qualité des produits, importance du goût, recherche de proximité, de saisonnalité et de singularité, à l’écoute de sujets largement médiatisés autour du « fait-maison ».
Le « consommacteur » est hyper connecté, en recherche de sens et de contenu pour alimenter ses réseaux sociaux, il est éduqué, veut manger moins mais mieux, et savoir ce qu’il consomme ! Le rôle d’un fournisseur référent est de rendre disponible l’information liée aux produits.

Un nouveau projet d’entreprise porté par deux nouvelles marques

Au sein du groupe Transgourmet, les entités de distribution de fruits et légumes et de produits de la mer font ainsi évoluer leur métier en réitérant leur approche qualitative des produits et services, en déployant une logique de filières renforcée portée par l’ensemble des collaborateurs.

L’approche filières permet d’aller chercher l’excellence à chaque maillon ; une reconnaissance mutuelle du producteur et de Transgourmet ; de devenir incontournable sur le produit, disponible, en quantité et en qualité ; d’être en capacité de donner toute l’information sur l’histoire, l’origine, le cheminement du produit, du champ à l’assiette comme de l’océan à l’assiette.
« La logique de filières et de marques permet une meilleure appréhension du marché. On parlait autrefois de « gagnant-gagnant », notion aujourd’hui galvaudée. On lui préfèrera la notion de durabilité. Les contraintes et nécessités du marché n’excluent pas en effet l’humain, le produit et le geste. C’est cela partager le meilleur », explique Mathieu Mahebeze, directeur de Transgourmet Fruits & Légumes et Transgourmet Seafood.
Pour y parvenir, le groupe Transgourmet a fait le choix de deux nouvelles marques clairement identifiées et identifiables, en cohérence avec l’affirmation d’une marque forte, et insuffle ainsi un nouvel élan d’entreprise en proximité avec ses clients.

La démarche filières de Transgourmet Fruits & Légumes

Pour répondre aux mutations du marché et aux exigences des clients, Transgourmet Fruits & Légumes met ainsi en place une véritable politique de filières qui permettra de relever de nouveaux enjeux avec ses clients: valoriser jusqu’à l’assiette les primeurs d’Ile-de-France, mettre en place de véritables circuits courts qui permettront aux restaurateurs de communiquer sur le producteur et limitant les intermédiaires, proposer des gammes différenciées, en nature et en prix, répondant aux différents usages, respecter les saisons et l’environnement.

Concrètement cela passe par la promotion d’une production locale soutenue par une marque exclusive « Jardins de Pays ». La gamme Jardins de Pays incarne l'engagement de Transgourmet Fruits & Légumes à promouvoir l’économie locale. En effet, les 80 produits de cette marque sont cultivés dans un rayon de 200km autour des établissements de Rungis et Mantes la Jolie. Plusieurs dizaines de producteurs franciliens sont ainsi engagés dans ce partenariat.

Afin de garantir une réelle coopération avec les producteurs Jardins de Pays, un engagement dans la durée est pris avec eux. Invité à la participer à la conférence, Nicolas Pauwels, 3ème génération de producteur de pommes de terre et d’oignons à Tigery en Essonne parle d’engagement tenu à propos de Jardins de Pays, cette marque lui donne une visibilité sur l’avenir, sur les volumes et les prix grâce à des contrats, cela permet de garantir les investissements.

En 2014, Transgourmet Fruits & Légumes a réalisé une croissance de 25% de son chiffre d’affaires sur la gamme Jardins de Pays.

Au-delà du local, les valeurs de proximité et de haute qualité ont été largement illustrées par d’autres témoignages de fournisseurs et producteurs de Transgourmet Fruits et Légumes, présents sur scène. La démarche de filière, en limitant les intermédiaires, en donnant accès aux producteurs et aux parcelles permet une proximité vertueuse, même pour des produits plus exotiques, que ce soit pour l’agrume espagnol, avec la société Eurogroup (traçabilité complète accessible à tout moment grâce au système Recobase, culture et récolte de fruits en parfaite correspondance aux exigences du client) ou encore pour l’ananas du Costa Rica, avec la société importatrice Keelings et le producteur Upala Agricola (mise en place d’une filière vertueuse, un accès direct aux producteurs et plantations, des programmes de coopération et de développement avec les plantations).

La démarche filières de Transgourmet Seafood

L’activité marée s’inscrit dans une logique similaire. Transgourmet Seafood se fournit depuis toujours auprès des criées et mareyeurs français, et propose des gammes différenciées, en nature et en prix, répondant aux différents usages, des produits qui respectent les saisons et les ressources halieutiques. Transgourmet Seafood met également en avant les produits de la pêche côtière petits bateaux des patrons pêcheurs.
Transgourmet Seafood met là aussi en place une nouvelle démarche de filière avec de véritables circuits courts : Transgourmet Seafood annonce un partenariat avec un armement français : la Scapêche, qui dans cette logique permettra d’identifier le nom du navire (un palangrier) la zone de pêche d’origine du poisson. La Scapêche est le 1er armateur de pêche fraîche en France, avec 23 navires et 250 marins, 5 zones de pêche et trois unités de transformation.

Pour aller plus loin et sceller l’engagement en toute responsabilité, la Scapêche et Transgourmet Seafood s’engagent en même temps dans le programme Mr Goodfish.

Lancé en mars 2010 en France par Nausicaa, Centre National de la mer, le programme européen Mr Goodfish a pour but de sensibiliser le public à la consommation durable des produits de la mer. Le programme vise à rendre le public acteur pour la préservation de la ressource marine en publiant chaque saison une liste de produits de la mer conseillée par des spécialistes en ressources marines. Le but de cette démarche est de préserver les stocks de produits de la mer fragilisés.

 

Plus d’infos sur Transgourmet.fr

Auteur : Gérard SABY

Partager cet article sur
468 ad