Univers boulangerie 2011, LE Rendez-vous à ne pas manquer.

Au fil des éditions qui se succèdent année après année, Univers Boulangerie est devenu LE rendez-vous essentiel des boulangers et boulangères, qui réfléchissent à l’avenir du métier et de leur entreprise. Le programme est toujours passionnant et la participation de personnalités du monde économique, universitaire et politique, experts dans leur domaine, aide les participants à prendre de la hauteur et à regarder leur entreprise et leur quotidien sous un jour nouveau.

Depuis maintenant quelques années, la boulangerie pâtisserie se regarde, observe son environnement professionnel, économique, social, politique, pour adapter au quotidien l’approche existentiel d’une profession qui a bien failli se faire « spolier ». Il est important que l’ensemble de la profession analyse avec attention ces rencontres où personne ne sort indifférent. En effet, voici plusieurs années que nous participons en qualité de visiteurs à ces débats. Certains sont passionnants, d’autres plus légers, mais toujours, nous ont inspiré une action positive à développer. Notre mission relève de la communication, la votre est de réaliser des produits sains et entretenir ce tissu économique primordial des villes et villages. Il ne faut surtout pas considérer que nous sommes seuls dans notre sphère. Un sourire qui n’existe plus et le pain est moins bon, une farine médiocre même temporairement et votre image peut en souffrir, un engrenage au pétrin qui casse et toute la chaine est ralentie, un réparateur qui tarde et il se trouve remercié, un grossiste en rupture de stock et la commande n’est pas livrée... Oui, il est impossible de gagner si l’on est seul. Univers boulangerie prend de la hauteur et observe ceci avec des équipes de l’extérieur et de l’intérieur. La fatalité n’existe pas, prenons les devants. Il est donc important de participer à ces rencontres. Pour cela, approchez-vous de votre fédération départementale.Deux jours ne suffisent pas pour prendre un virage mais ces deux jours seront enrichissants pour bien gérer les courbes et garder cette image culturelle et gustative qui est vôtre. Cerise sur le gâteau, un département est toujours à l’honneur et cette année, il y aura de l’Ardèche dans l’air. L’ouverture des travaux se fera le dimanche 16 octobre à 17h30, juste de quoi faire une petite visite au Futuroscope.

LE PROGRAMME DÉTAILLÉ

Nous vous suggérons de faire la visite au Futuroscope, puis de participer à l’ouverture avec le programme « Image et avenir de la boulangerie ». Deux sujets : « La Boulangerie-Pâtisserie : prospective à cinq ans », puis « regard des français sur le savoir-faire et savoir-être des boulangers pâtissiers ». La parole sera accordée à deux spécialistes (Renaud Dédéyan, professeur à Paris Dauphine et Bruno Jeanbart, spécialiste des questions consommateurs) et par la suite interviendront six personnalités du secteur professionnel. A 20 heures, la soirée conviviale autour des spécialités de l’Ardèche pourra commencer avec son folklore et ses spécialités. Le lendemain sera la grande journée « travail » avec l’ouverture de la séance par Jean Pierre Crouzet, Président de la Confédération Nationale. Premier sujet : Quand les enthousiasmes font bouger le monde... L’intervenant principal sera Philippe Gabilliet, Docteur ès Sciences de gestion, toujours avec la participation de professionnels de notre secteur dont 2 artisans, 1 constructeur et un groupe d’assurance.
Thème numéro 3 : Les clés du Plan National de l’Alimentation et ses déclinaisons. La direction du débat sera pilotée sous l’oeil de Pascale Briand, à la tête de la Direction Générale de l’alimentation avec là encore, des intervenants proches de la profession.

La clôture se fera par un débat ou plus exactement une intervention philosophique animée par Gilles Lipovetsky, professeur agrégé à l’université de Grenoble. Personnage qui n’a eu de cesse de s’interroger sur les métamorphoses du « capitalisme de consommation » et de la révolution individualiste… Nous prêterons une oreille attentive avec son sujet : « Les défis de l'individualisme contemporain ». Si vous ne pouvez pas vous rendre à « Univers Boulangerie 2011 », restez attentifs aux multiples échos dans votre presse professionnelle. La fatalité n’existe pas…

Auteur : Gérard SABY

Partager cet article sur
468 ad