Moulins Fouché, Agri-Ethique, boulangerie Lohezic, la boucle est bouclée !

Tous ensemble et solidaires ! C’est ainsi qu’Agri-Ethique tente d’amener, sans label ni certification, vers un engagement moral de tous les acteurs de la filière. Aujourd’hui, Agri-Ethique France, c’est 700 agriculteurs concernés, 11 organismes stockeurs, 15 minoteries et 600 boulangers pâtissiers. Et si les consommateurs étaient informés… C’est chose faite grâce aux nombreux artisans boulangers adhérents et la presse locale !

 

32 - agri ethique (2)

Une vingtième boulangerie « Ethique » vient d’ouvrir en Ile de France : la boulangerie Tradition Lohezic à Vincennes. Vous pouvez dès à présent parler du Pacte Agri-Éthique autour de vous, à vos clients, voire à d’autres boulangers qui ne le connaissent pas encore, pour les inciter à rejoindre le mouvement. Redonner une place centrale et principale à l’agriculteur local, rémunérer sa production à sa « juste valeur », prouver que la mondialisation et la financiarisation des matières premières alimentaires ne sont pas une fatalité… Telles sont les motivations à l’origine de ce pacte. Le pacte Agri-Éthique repose sur des engagements réciproques et équitables entre les différents acteurs de la filière blé. Son but est de faire en sorte que chacun y gagne et fasse profiter le consommateur de productions cultivées localement et dans le souci du développement durable. Grâce à un prix sécurisé, Agri-Éthique s’affranchit des effets de la volatilité des matières premières en assurant visibilité, sécurité et sérénité de l’agriculteur au consommateur.

 

32 - agri ethique (1)

 

Comment ça marche ?

Le prix du blé est garanti pendant 3 ans sur un volume déterminé, pour l’agriculteur, pour l’organisme stockeur, pour le meunier, mais aussi pour l’artisan boulanger. Ce fût le choix de la boulangerie pâtisserie Lohezic installée à Vincennes, sur les conseils de son minotier, les Moulins Fouché installés dans l’Essonne (91). Lors de notre visite, Monsieur Lohezic présentait cet engagement à ses clients, et le consommateur était séduit par l’idée de faire partie d’un circuit court et respectueux…Et vous ?

 

Plus d'infos sur AgriEthique.fr

Auteur : Gérard SABY

Partager cet article sur
468 ad