Blé Agri-Ethique France, un nouveau partage des valeurs

En juin dernier, la coopérative agricole vendéenne Cavac lançait une nouvelle filière céréales, Blé Agri-Ethique France, afin de faire face à la dérégulation du marché mondial du blé. Cette démarche éthique est un réel projet d’innovation dans lequel chaque acteur de la filière (agriculteurs, coopératives, meuniers, industriels et artisans boulangers) s’engage sur un volume, un prix et une durée contractuelle, tout en respectant des pratiques «vertueuses» pour l’environnement.

 

Le 16 octobre 2013, la boulangerie «La pause gourmande» à La Roche sur Yon est officiellement la 1ère boulangerie artisanale Blé Agri-Ethique en France. D’ici la fin d’année Ludovic Brindejonc, directeur d’Agri-Ethique France prévoit près de 100 boulangeries adhérentes dans toute la France et le consommateur est au cœur de ce projet : «Nous souhaitons que demain, le consommateur ait envie de promouvoir le pacte Blé Agri-Ethique autour de lui, voire auprès d’autres boulangers pour les inciter à rejoindre le mouvement».

Implantée en Vendée et Deux Sèvres, CAVAC s’est donné pour vocation de pérenniser une agriculture régionale dynamique et performante. Et ce, en garantissant à ses agriculteurs adhérents des débouchés à la fois durable et rémunérateurs. De plus, la coopérative s’est engagée dans une démarche active de développement durable. Elle veut en faire un vecteur de la croissance et un moteur de l’innovation au service de nouvelles valeurs.

 

Agri-éthique, un pacte pour revaloriser et sécuriser l’agriculture locale

Redonner une place centrale et principale à l’agriculteur local, rémunérer sa production à sa « juste valeur », prouver que la mondialisation et la financiarisation des matières premières alimentaires ne sont pas une fatalité… Telles sont les motivations à l’origine de ce pacte. En tout premier lieu, le pacte Agri-éthique s’est porté sur le blé, LA valeur nourricière la plus symbolique.

 

De l’agriculteur au consommateur, toute la filière y gagne !

Ni un label, ni une certification. L’idée est que demain, le consommateur ait envie de promouvoir le pacte Agri-éthique autour de lui, voire auprès d’autres boulangers pour les inciter à rejoindre le mouvement. Aujourd’hui sur le blé, demain sur le lait, après demain sur le bœuf, Agri-éthique peut se décliner sur tous les types de productions. Ainsi, les consommateurs de toutes les régions françaises auront accès à toutes sortes de produits Agri-éthiques.

 

5 valeurs pour moteur…

  • L’éthique,
  • la co-responsabilité,
  • la préférence locale,
  • la répartition équitable de la valeur ajoutée,
  • l’innovation dans les pratiques culturales.

 

Plus d’infos sur www.agriethique.fr

Auteur : Gérard SABY

Partager cet article sur
468 ad