ALVEOLES, la nouvelle revue de l’AIPF – R. Calvel

Toujours « Fidèles au Bon pain », les adhérents et sympathisants de l’AIPF-R. Calvel adoptent le titre ALVEOLES pour diffuser leurs travaux et leurs témoignages. Une manière de valoriser davantage encore le bon pain français dans le monde entier.

 

Depuis 1986, deux fois par an, le bulletin de l’AIPF diffuse auprès de ses adhérents, mais aussi des défenseurs du bon pain français - les activités de l’association, ainsi que les travaux, les témoignages des acteurs de la boulangerie, en France comme dans le monde entier. Bien évidemment, ce bulletin reste « Fidèle au Bon Pain », en référence à son accroche initiale, comme le mentionne toujours sa couverture, mais à compter de ce numéro 44, il prend le titre d’Alvéoles. Ce mot est riche de sens pour tous les boulangers, et au- delà du symbole, il invite à renforcer, multiplier les échanges qui contribuent au rayonnement du pain français et de tous les pains de qualité élaborés avec passion. C’est l’engagement factuel des quelque 270 adhérents de l’association, mais aussi de tous les sympathisants qui apportent leur contribution ou leur soutien en partageant du contenu ou en faisant rayonner cette revue.

Le bulletin initialement conçu avec « les moyens du bord » n’avait d’autre ambition que de valoriser les contributions publiées dans ses pages, et à travers elles, l’association toute entière. Afin d’accompagner ses lecteurs, cette volonté s’est donc traduite par une refondation de la maquette, désormais plus claire, plus soignée, des rubriques mieux identifiées, des articles plus faciles à lire. Cette nouvelle formule permettra de renforcer la proximité de l’associa on avec ses adhérents, ainsi que sa notoriété en France comme à l’étranger, puisqu'il est prévu, à terme, de traduire en anglais les résumés des articles majeurs.

Cette évolution, qui a un coût, traduit la volonté des dirigeants de l’association AIPF-R. Calvel, qui avaient, l’an dernier, exprimé leur volonté de professionnaliser davantage ses actions. L’objectif affiché est de mieux répondre aux attentes de ses adhérents, toujours plus nombreux, mais aussi de mieux rendre compte des évolutions de la profession. Progressivement l’association met en place tout un système d’information - newsletter, Facebook et actualisation du site internet – qui ambitionne de fédérer toujours davantage les amoureux du bon pain français.

 

 

L’OBJECTIF DE L’AIPF-R.CALVEL : RASSEMBLER LES AMOUREUX DU BON PAIN !

L’AIPF-R. Calvel a plus de 30 ans. Son histoire illustre la prise de conscience de toute une profession pour défendre et promouvoir le “bon pain français”. Un engagement qui passe par le monde entier, et aussi par le partage de connaissances et d’expériences.

La vocation de l’association l’AIPF-R. Calvel, créée par le professeur Raymond Calvel, est de rassembler tous les amoureux du bon pain attachés au pain français bien sûr, mais aussi ouverts à d’autres spécialités boulangères internationales. « Pour y parvenir, nous publions au travers de nos bulletins des articles sur la technologie boulangère, nous nous efforçons de croiser les expériences, au travers de nos rencontres », précise Hubert Chiron, son président. Chaque membre est libre de s’investir dans un groupe de réflexion, de faire partager ses connaissances, ses expériences, en France comme à l’étranger. L’association est désormais présente dans une vingtaine de pays, en Europe, au Canada, aux Etats-Unis, et en Afrique. Au fil des années, une communauté de professionnels des différents métiers de la filière blé-farine-pain s’est mise en place. Tous partagent la même passion pour le pain.

MUTUALISER LES CONNAISSANCES SUR LE BON PAIN FRANCAIS

L’Association a été créée en 1986 par des amis proches et des anciens élèves du Professeur Raymond Calvel, qui fut durant près d’un demi-siècle une sommité de la profession. Ce fut également l’un des meilleurs ambassadeurs du pain français à travers le monde (son premier voyage au Japon remonte à 1954). L’association prit d’abord le nom d’Amicale Calvel et, depuis 2014, elle s’appelle “Association Internationale du Pain Français” (AIPF-R. Calvel). Carrefour incontournable de rencontres professionnelles autour de la Boulangerie, elle rassemble aujourd'hui, plus de 270 adhérents. L’AIPF a pour vocation de favoriser les échanges professionnels et de participer au rayonnement du pain français dans le monde entier. Sa volonté est de favoriser la mutualisation des connaissances et des compétences au profit de l’ensemble des acteurs de la filière blé/farine/pain.

Chaque année, elle propose conférences et rencontres sur des thèmes scientifiques et techniques d’actualité. L’ambiance conviviale, la curiosité et l’amour du métier sont les valeurs fortes de l’Association. Boulangers, meuniers, équipementiers, levuriers, ingrédientistes, représentants d’organisations et d’associations, ont tous au sein de l’AIPF, la volonté de valoriser et pérenniser la profession et de produire “beau et bon”. « Nous sommes fiers en effet de s’affirmer comme une source d’informations scientifiques et techniques incontournables grâce à la publication semestrielle de la revue “Fidèles au bon Pain” : textes des conférences de l’année, portraits de personnalités marquantes des métiers de la boulangerie, articles techniques concernant les différents secteurs d’activités, critiques d’ouvrages pouvant enrichir la bibliothèque de professionnels avertis et ouverts sur le monde », précise Hubert Chiron. Toutes ces informations sont désormais relayées via le site internet, qui s’enrichit au fil des mois. L’amicale entend aussi rapprocher l’ensemble de ces adhérents, avec l’envoi d’une lettre semestrielle, ainsi que par un fil d’actualité sur sa page Facebook.

DE NOMBREUSES ACTIONS EN 2017

Après avoir découvert les sites du Baking Center Lesaffre, les sièges ou les unités de production d’entreprises comme Panem, Eurogerm, Mecatherm, Bridor, Matfer-Bourgeat, etc., l’AIPF-R. Calvel a organisé le 21 novembre dernier une rencontre au CFA interprofessionnel de Chartres avec l’aide d’Axiane Meunerie. Par ailleurs, l’Assemblée générale de mars dernier avait acté la nécessité de renforcer ses moyens pour promouvoir le pain français - notamment par le biais d’un soutien aux échanges internationaux d’apprentis — et par l’effort de traduction en anglais d’une partie de ses publications qui devrait être accentué .

Parmi ses actions, il faut rappeler le soutien actif que l’association a apporté aux Compagnons du Devoir pour leur Colloque des Métiers du Goût, le 4 octobre dernier à Paris.

 

Visitez aipf-calvel.org

Auteur : Gérard SABY

Partager cet article sur
468 ad