A Annecy, Philippe Rigollot fait des gourmands heureux

Les spécialités ne manquent pas en Haute Savoie. Les fins gourmets savent où pousser la porte pour se délecter d’une fine pâtisserie, d’une glace maison, ou d’un chocolat issue des meilleures fèves. Philippe Rigollot est une référence en qualité d’artisan authentique, et ses choix en fournitures de matières premières et équipements professionnels révèlent « l’expert » qui résonne en lui. Son dernier investissement, le Trittico de chez Bravo France…

Pas de doute, pour bien travailler il faut de bons ouvriers avec de bons outils. Cela engage parfois des investissements considérables mais à moyen termes, les résultats parlent et les choix d’hier sont des choix d’avenir. Philippe se distingue par ses réalisations et ses concours qui donnent de lui l’image d’un professionnel. Après une pâtisserie-salon de thé place Georges Volland à Annecy, il ouvre un second magasin plus spécialisé dans la glace en juin 2017. Deux établissements, deux succès.

Pour la production, il décide d’interroger quelques amis artisans pâtissiers sur différents équipements afin de trouver la machine polyvalente « parfaite ». Il rêve d’utiliser le dernier-né de chez BRAVO France, le « Trittico » et se rapproche de certains utilisateurs. N’est-ce pas au « pied du mur que l’on voit le maçon » ? Après deux, puis trois, puis quatre artisans, il fait le pas et s’équipe du Trittico 305.

Actuellement, entre le magasin et les laboratoires pâtisserie/chocolat/glace, 15 personnes s’activent au quotidien. Le personnel au labo se relaye et n’envisage plus de travailler sans cette merveille de précision. « J’ai une qualité de produit exceptionnelle grâce à une justesse de la température qu’il n’était pas toujours possible d’obtenir ; de plus, la place occupée dans mon laboratoire est très réduite. J’ai l’impression que cet outil remplace un poste à temps plein. Pour les crèmes, les glaces, les sorbets, la pâte à choux, lorsque la machine a fini de travailler avec la cuve du haut, l’opérateur descend le produit dans la cuve du bas puis un autre pâtissier reprend une recette suivante dans la cuve du haut. Plus jamais je ne reviendrais en arrière. Et n’en parlez pas aux personnels, c’est leur meilleur allié ! », déclare Philippe lors de notre entretien. Le personnel utilise également le Trittico pour la mise au point du chocolat. Là encore, le Trittico soulage les équipes car un volume important est travaillé par un personnel qualifié. Pâtissier, confiseur, glacier, chocolatier, traiteur, le Trittico est le compagnon idéal pour un résultat… remarquable !

Grâce à cette machine, le professionnel peut produire toutes les spécialités en épargnant du temps, de l'énergie et assurant le maximum de sûreté hygiénique, dans le respect les normes. Conclusion de Philippe, avant d’investir, il est important de s’informer.

http://www.bravofrance.fr

Auteur : Gérard SABY

Partager cet article sur
468 ad