Lorient et la troisième édition de la manifestation « Bretons d’Ici-Bretons d’Ailleurs ».

Le 27 septembre 2016, la Cité de la Voile Eric Tabarly a accueilli 7 chefs sur la thématique du voyage et de la cuisine à bord. Conçue et organisée par Marie Anne Page, en collaboration avec la Cité de la Voile Eric Tabarly, le CFA de Lorient et la société Coaptis, cette journée de démonstrations culinaires (retransmise en live sur Dailymotion), a offert au public de beaux moments de découvertes et d’échanges.

Démo de Pièr-Marie Le Moigno

Démo de Pièr-Marie Le Moigno

Venus de Bretagne et du Pays basque, les cuisiniers et pâtissiers ont répondu à l’appel du grand large en versions salées et sucrées : Dominique Massonde (La Maison Oppoca, Ainhoa), Hubert Malidor (Chef de cuisine à la Préfecture de la Région Bretagne), Nicolas Prost (Marine nationale), Julien Rebeyrol (Restaurant du Blavet, Hennebont), Mathieu Daniel (Marin pêcheur), Matthieu Fontaine (Restaurant Quai Ouest, Lorient) et Pièr-Marie Le Moigno (Lorient).

Démo de Matthieu Fontaine et Julien Rebeyrol

Démo de Matthieu Fontaine et Julien Rebeyrol

Entrées, plats, desserts…les chefs ont imaginé leurs recettes à partir des produits des partenaires bretons : huîtres Tsarskaya élevées par les Parcs de Saint Kerber, farine de blé noir BIO « Harpe Noire » de Paulic Minotiers, mini légumes et algues Hotgame, pâté Hénaff, pains « So Moelleux » de chez Bridor, beurre au sarrasin Bordier, macarons de la maison Traiteur de Paris…

Dessert Pièr-Marie Le Moigno

Dessert Pièr-Marie Le Moigno

Le dernier « voyage » de la journée était animé par Pièr-Marie Le Moigno. L’ancien Chef pâtissier du Park Hyatt place Vendôme a décliné une « barista » autour du café de Colombie, citron de Sicile et myrtilles de Quimperlé. « C’est un biscuit moelleux fait à base de Philadelphia, cuit 45 minutes au bain marie (à 160 °). La crème chantilly est parfumée au café de Colombie (grains infusés à froid toute la nuit). Les suprêmes de citron sont pochés rapidement dans un sirop de vanille, ce qui évite une montée de l’acidité en bouche trop importante. Les myrtilles collées dans leur propre jus avec un peu de vanille, passées à la poêle - à la manière d’un jubilé de cerises-, pour conserver leur texture.»

Quelques extraits de cette journée sont à retrouver dans un clip, en ligne sur Dailymotion :
http://www.dailymotion.com/video/x4wjeup_bretons-d-ici-bretons-d-ailleurs-3eme-edition_lifestyle

Auteur : Gérard SABY

Partager cet article sur
468 ad