Dominique et Cyril Mongendre, Une création, c’est toujours risqué.

Dominique et Cyril MongendreDéjà installés à Meaux, à l’Est de la région parisienne, Dominique et Cyril Mongendre décident de vendre pour réaliser une création près de Versailles, à l’Ouest. Il ne s’agissait pas de lâcher la proie pour l’ombre, mais bien de relever un défi à la hauteur de leurs ambitions. C’est chose faîte, et ça marche.

C’est dans la petite commune de Bailly, que ce jeune couple décide de créer une véritable boulangerie artisanale. Il s’agissait, pour le maire du village, de soutenir l’installation d’un jeune couple d’une part, mais qui possédait une certaine expérience de la gestion d’une boulangerie d’autre part.

Dominique et Cyril avaient 100m² pour s’exprimer, avec 4 murs et un toit pour réaliser la conception de leur choix. Le maire, bien entendu, fait valoir ses droits pour faciliter l’installation sur le plan administratif et confie l’intégralité des aménagements au « couple de l’Art boulanger ». Après consultation de plusieurs fournisseurs, le choix de Dominique et Cyril s’est porté sur la société Abry Nicolas. La société, bien connue en région parisienne est constructeur de fours depuis plus de 40 ans et aussi installateur complet de fournils et laboratoires.

Une boulangerie bien aménagée, ils savent ce que ceci implique. Polystyl agencement fût l’agenceur de magasin conseillé par Richard Lesieur, commercial de la société Abry Nicolas en charge du dossier jusqu’aux clés en mains.

En ce qui concerne le meunier, la décision fût de conserver celui qu’ils avaient à Meaux, les Moulins Bourgeois.

Richard LESIEURLe four, véritable pièce « maîtresse », devait faire face aux clients, et de surcroit véhiculer l’image incontestable d’une véritable boulangerie où le pain est pétri, façonné, cuit devant le client. Trois facteurs ont décidé Dominique et Cyril. Les plans proposés par Richard Lesieur, correspondaient à leurs désirs à la première visite. Faire rentrer l’ensemble magasin, fournil, laboratoire dans 100 M2 n’était pas chose simple. Seule l’expérience faisait la différence.

Dominique et Cyril MongendreLes conseils en matières d’énergie et fournisseurs avec les installations compteurs électriques, les niveaux de cuisson sur four à soles et les rapprochement usine avec les équipementiers ont faits la balance. La société Abry Nicolas ne vendait pas un four, mais une conception où la surprise des « plus-values » n’existe pas. Comme le dit le dirigeant Gwenael Nicolas, « vendre, c’est satisfaire chaque client et le considérer comme une référence ». Un four, c’est l’installation, la mise en route, les évacuations en cheminée jusqu’au toit avec certificat de conformité. Un équipement complet, c’est s’entourer de véritables constructeurs et boucler un dossier dans l’intérêt général. Aujourd’hui, Dominique et Cyril renouvelleraient leurs alliances avec leurs fournisseurs. Ce climat de confiance apporte une réflexion toute naturelle : l’excellence choisi l’excellence. Mais qu’est devenue cette boulangerie deux ans plus tard ?

Avant de « jouer », le couple savait fort bien qu’il pouvait compter l’un sur l’autre. Cyril était en 2006 deuxième au concours national des pièces artistiques en pain, premier au prix de la meilleure baguette de tradition en Seine et Marne, troisième en 2008 au prix de la meilleure tarte aux pommes de Paris Ile de France, quatrième en 2009 au prix de la meilleure baguette de tradition, quatrième en 2010 au meilleur flan de Paris, premier en 2010 de la meilleure galette des Yvelines, et pour conclure troisième en 2011 de la meilleure tarte aux pommes.

Dominique et Cyril MongendreNous savons maintenant pourquoi il a choisi ces trois fournisseurs ci-dessus. Chez « Mongendre », ont choisi les meilleurs. Le personnel en fabrication est invité à participer aux concours, s’il arrive devant le patron, c’est la recette du personnel qui est produite. En magasin, madame ne veut pas que des vendeuses, il y a une jeune femme et un jeune homme le matin, un autre binome l’après midi et l’ambiance est excellente.

Aujourd’hui, chez Mongendre, c’est 9 personnes pour un même objectif… gagner ensemble.

Dominique et Cyril Mongendre

Auteur : Gérard SABY

Partager cet article sur
468 ad