L’élévateur enfourneur « dernière génération » par la société ABRY NICOLAS.

Abry NicolasFort de son expérience de constructeur de fours de Boulangerie, la société ABRY NICOLAS réactualise un outil aujourd’hui indispensable dans de nombreuses boulangeries Française. L’élévateur enfourneur automatique est au four à soles 3-4-5 étages (ou plus), un complément naturel.

Après une année de test chez Didier Martin, Boulanger en région parisienne, l’usine de Montfermeil passe à la commercialisation.

Bien entendu, c’est encore une fois le boulanger en personne qui demandait une modification des élévateurs enfourneurs qui étaient sur le marché. Il fallait répondre à la pénibilité devant le four pour le boulanger, mais aussi quelques fois pour le personnel féminin donc souplesse d’utilisation puis faible encombrement. Plusieurs constructeurs se sont attelés au sujet, et le plus abouti est sans doute le B93 de chez ABRY NICOLAS. Dans de nombreuses configurations, c’est souvent le manque de place qui prédomine. L’espace au sol est souvent réduit et les fours de boulanger sont maintenant à 5 étages et plus.

Le B93 répond à de multiples revendications dont celles du chef d’entreprise (Intérêt), du Boulanger (praticité) et quelques fois des vendeuses (facilité), pour proposer un pain chaud toute la journée. En effet, il s’agissait de construire un nouveau produit et non de satisfaire à une pâle copie d’élévateur enfourneur. C’est fort de toutes ces suggestions que le bureau d’étude ABRY NICOLAS s’est emparé du sujet…

Le B93 est arrivé. Le point le plus important est sans aucun doute la délicatesse avec laquelle le pain est traité. L’artisan dépose alors sa fabrication, soit à la main, soit à l’aide de couches automatiques (liseret métallique spécial pour protéger le tapis), et c’est à partir de ce moment que l’élévateur développe toutes ses capacités. Il reproduit le mouvement de l’homme jusqu’aux moindres détails. Pas d’effort pour pointer le nez de l’élévateur à auteur de l’étage désiré car un contre poids valide votre décision (une vendeuse peut effectuer l’opération), pas d’effort pour enfourner car un bouton « marche » actionne automatiquement et doucement le tapis jusqu'à l’ouverture de la porte par une action mesurée et progressive (encore le mouvement de l’homme), pour éviter tout choc sur les vitres (fini les vitres qui cassent), puis une accélération et un ralentissement sur le retour dépose le pain avec délicatesse.

La mise au point de l’élévateur enfourneur a nécessité la réalisation d’un tableau de commande permettant une initialisation automatique si le moindre problème venait à apparaître lors de l’enfournement.

La courroie crantée a remplacé la chaine et circule dans une glissière inox afin de répondre à tous les impératifs d’hygiène et de sécurité. Pour boucler la boucle, si vous avez un problème d’électricité, un simple mouvement permet l’usage de l’élévateur enfourneur en mode manuel avec l’avantage de monter jusqu’au dernier étage sans effort.

Lors de notre visite chez Didier Martin, nous avions un four ABRY NICOLAS, 5 étages, 3 longueurs de baguettes soit une profondeur de près de 3 mètres. Le B93 peut s’adapter sur tous types de fours et également sur toutes marques.

En présentation au salon National de Paris, il a obtenu un excellent succès, confirmé par des commandes fermes, et fait l’objet de plusieurs brevets. Nous ne doutons pas de son avenir.

Pour de plus amples informations, contactez directement l’usine au 01 45 09 31 00, pour connaître votre revendeur le plus proche ou tout simplement recevoir une documentation. Le site internet vous fera découvrir une véritable animation de toutes les phases d’enfournements réalisées par une jeune boulangère.

Auteur : Gérard SABY

Partager cet article sur
468 ad