Apporteur de solutions, booster de business, révélateur de talents : Exp’Hôtel 2017 affiche ses ambitions !

Porté et présidé par le chef emblématique de la gastronomie Française, Philippe Etchebest, le salon biennal Exp’Hôtel revient au Parc des Expositions de Bordeaux du 19 au 21 novembre prochain.

 

Une occasion pour les professionnels de l’hôtellerie, de la restauration et des métiers de bouche de se retrouver pour échanger, partager, goûter, tester et mettre en avant de nouveaux talents à travers 12 concours de référence. Le tout dans un espace de 18 000 m2, investis par 250 exposants, et riche d’un programme de 12 concours, de conférences et débats.

Concours : 12 trophées à remporter

Supervisés par des chefs étoilés ou MOF, 12 concours de référence vont rythmer les trois jours du salon bordelais. Cuisiniers, boulangers, chocolatiers, artisans, jeunes espoirs des métiers de bouche, professionnels de la restauration collective… tous les profils sont représentés à travers une série d’épreuves de haut niveau.

Le « TROPHEE CRIOLLO » est composé du Trophée Pierre Mirgalet (Meilleur Ouvrier de France Chocolatier Confiseur) et du Trophée Thierry Bamas (Meilleur Ouvrier de France Pâtissier).

Le « CONCOURS GARGANTUA » à destination des professionnels de la restauration collective de la Nouvelle Aquitaine.

Le « TROPHEE MICKAEL MORIEUX » ouvert aux professionnels (artisans, professeurs) et aux apprentis/élèves de la boulangerie de la Nouvelle Aquitaine.

 

Des débats et sujets à traiter :

Consommateurs et nouvelles tendances : quels enjeux aujourd’hui et demain ? (silver economy, alimentation et révolution digitale, tourisme durable, innovation dans le recrutement…). Economie circulaire : mode d’emploi (lutte contre le gaspillage alimentaire, transformation des invendus, réutilisation des restes…), conférence organisée en partenariat avec le CREPAQ – réseau REGAL. Communiquer et vendre autrement (l’image : nouveau vecteur de communication ; digital et fidélisation client ; les enfants : une cible à part entière ; communiquer sans budget…).

Auteur : Gérard SABY

Partager cet article sur
468 ad