[LaTDM#35] Et maintenant, il faut passer de l’idée à l’action

Demain, c’est aujourd’hui ! L’enjeu, pour des activités liées au commerce (de proximité ou pas) comme à celles qui concernent la communication (internet ou papier), c’est de suivre la vitesse à laquelle tout se transforme. Nous sommes dans une aire où la distinction entre le commerce que nous pourrions appeler « du quotidien » et le commerce « virtuel » devient de plus en plus obsolète. Faut-il lâcher l’un pour s’approprier l’autre ? Bien entendu que NON. Toutefois, ignorer la puissance et les bénéfices des deux actes d’achat, c’est oublier le comportement et la complexité de la nature humaine. Le consommateur aujourd’hui veut du sens. Mais le sens de sa vie nécessite plus de compétences pour appréhender les virages qu’il devra prendre : celui du travail, celui de la vie au travail et du partage, pour continuer à vivre pleinement une existence heureuse. Une entreprise moderne est une entreprise qui laisse le personnel chercher, travailler, inventer, s’investir tout simplement, pourvu qu’il y ait le partage. Nous avons parfois l’impression d’entendre que la pénurie des compétences est plus forte que la pénurie du travail. Nous, métiers de la filière blé/farine/pain, souffrons semble-t-il d’un manque de personnels qualifiés. La compétence fait-elle défaut ? Les générations qui arrivent ont une autre vision de leur propre existence. Vie, qualité de vie, mais aussi argent. Au risque de fâcher certains, il ne faut pas utiliser l’expression « revenu universel » mais ce n’est pas une utopie collective que de la murmurer ! C’est peut-être à chacun, de concevoir et de mener à bien sa propre utopie, pourvu qu’elle soit assumée. Encore une fois « vie, qualité de vie, argent »…

Nouvelle couverture du magazine LA TRIBUNE DES METIERS, avec une jeune femme dont le visage trahit l’émotion qui s’est emparée d’elle. Pour nous, c’est l’une des plus belles images d’une passion et d’un investissement récompensés. Nous souhaitons une belle vie aux lauréats M.A.F. du salon Serbotel. Un des Meilleurs Apprentis de France est forcément une personne qui s’investit !

Encore une fin d’année qui pointe le bout de son nez ! Le grand problème avec le temps qui passe et les années qui défilent, c’est qu’il constitue des données toujours instables. Nous avons donc pris le parti de ne pas capitaliser sur ce défilement irréversible pour nous atteler à cette fin d’année si possible joyeuse, une de plus et tant d’autres à venir. Le salon Serbotel vient de clôturer avec une hausse de ses visiteurs ; le salon du chocolat était, lors de notre passage dans ses allées, complet à l’intérieur avec des files d’attentes monstrueuses le dernier jour. Nous espérons qu’il en sera ainsi pour vous du 15 décembre au 15 janvier.

Attention à l’entretien de vos équipements. Une machine qui vous abandonne en période de surcharge est toujours préjudiciable.

Belle lecture de LA TRIBUNE DES METIERS, découverte du supplément internet, nouveautés avec les exposants du salon virtuel abc-pro.fr, vous avez là de quoi vous préparer à des fêtes que nous vous souhaitons joyeuses…

 

A bientôt

Gérard SABY

Auteur : Gérard SABY

Partager cet article sur
468 ad