Laurent, Anthony et Maxime, la réussite en un éclair !

C'est le 27 janvier, dans les locaux de AG2R La Mondiale, que la fédération des pâtissiers d’Ile-de-France a décerné les différents prix aux vainqueurs du concours des meilleurs éclairs au chocolat.

Lorsque nous analysons les résultats, nous observons une forte majorité de gagnants du département 95. Devons-nous croire qu’ils savent mieux que les autres réaliser une excellente pâte à choux, parfumer au chocolat une crème plus onctueuse que les autres,  et pour conclure, glacer ce petit gâteau d’un brillant à faire craquer le jury ? Hé bien oui, car sur plus d’une centaine de participants, 5 gagnants sur les 10 premiers sont originaires du Val-d’Oise. Après avoir noté la forme et l’aspect, le jury apportait un jugement sur la garniture, la texture puis le goût.
Le premier prix sera accordé à Laurent LAUBLET, artisan boulanger pâtissier à Méry-sur-Oise (95) avec un total de 294 points. Le second talonne quelque peu avec 288 points et il s’agit là de Anthony SANTIAGO, installé à VIARMES (95) en qualité de boulanger-pâtissier également. La troisième place est ensuite attribuée à Maxime CHAUVEAU, boulanger-pâtissier aux ESSARTS-LE-ROI (78), avec 279 points.
Lors des entretiens de fins de cérémonie, nous avons découvert que la participation à ces concours était bien souvent une petite rampe de lancement à titre personnel mais aussi pour la boutique. A titre personnel, ceci permet de faire le premier pas vers un inconnu qui est très souvent festif. De ce fait, il s’installe une amitié envers ses confrères. Ensuite, avec une toute petite publicité dans les journaux locaux, votre entreprise peut acquérir une notoriété incontestable, que vous soyez premier deuxième ou troisième. Après la distribution des nombreux lots, les félicitations des officiels, LA TRIBUNE DES METIERS encourage la volonté de bien faire d’une génération d’artisans courageux et dynamiques.

Auteur : Gérard SABY

Partager cet article sur
468 ad