Le MONDIAL du Pain, plus que jamais Ambassadeurs, et plus que jamais grand public

Pour une troisième édition, le bébé se porte bien. Si celui-ci n’est pas joufflu, il est vif et animé d’une farouche volonté de marquer son territoire. Une manifestation hors du commun qui se veut proche du consommateur. Une seconde façon de voir la boulangerie artisanale confronter ses talents sur le plan international. Les gourmands ne se tromperont pas.

 

Il existe de superbes manifestations nationales et internationales mais jusqu’ici, aucune n’était orientée grand public. Les salons professionnels sont indiscutablement de véritables tremplins pour progresser, mais le consommateur, lui, qu’en pense- t’il ? Voit-il seulement l’ombre d’une compétition internationale ? Les ambassadeurs du pain est une association d’artisans boulangers passionnés ainsi que de Meilleurs Ouvriers de France et tout ce petit monde désire véhiculer l’image des pains du monde. Dur dur, si l’on sait que la tradition est aux civilisations ce que le podium est à l’athlète.

15 équipes sélectionnées pour le troisième MONDIAL DU PAIN, batailleront pour se hisser à la plus haute marche de celui-ci. Pour juger ces compétiteurs, les Ambassadeurs ont fait appel à des experts. Ce concours récompense le meilleur chef accompagné de son commis (rare et mérite d’être souligné), avec la remise du trophée international des Ambassadeurs du pain. Six prix spéciaux seront décernés. Le trophée international des ambassadeurs, le prix « goût et nutrition », le prix du meilleur commis, le prix spécial « Bio», le prix spécial viennoiserie, et le prix spécial pièce artistique. La présidence sera sous l’oeil aiguisé du Luxembourgeois Henri Schumacher, et composé de 15 boulangers des 15 équipes représentées. Le jury Goût et Nutrition sera composé de Nathalie Legoupil (experte et agence Bio), Jean Philippe De Tonnac (spécialiste de la boulangerie française et internationale), Sébastien Mignot (de Eurogerm), et Amandio Pimenta (Meilleur Ouvrier de France), dont l’amour qu’il porte au pain et sa valeur nutritionnelle n’est plus à démontrer.

Le jury chargé de noter le meilleur commis sera composé là encore de M.O.F. avec cette exigence qui les caractérise. Vous avez sans doute découvert dans notre édition numéro 3 de la « tribune des métiers », une double page consacrée à Bruno Cormerais, son passage à l’apprentissage, ses rencontres professionnelles, aujourd’hui son installation et plus de 20 personnes à gérer en partant d’une véritable création. Il est évident que l’apprenti, le commis, le passionné doit faire partie de ces forces vives qu’il faut encourager. Bruno fait partie du jury, accompagné de Pierre Nury, également M.O.F. et Sébastien Mignot.

Le Mondial du Pain a ses lettres de noblesse et aussi ses Ambassadeurs. L’invité d’honneur sur l’Excellence pour le troisième concours est Gilles Honneger, Chevalier de la Légion d’Honneur, Commandeur des Palmes Académiques, Vice-président du jury général du 24ème concours des Meilleurs Ouvriers de France. Saint Etienne, ville d’histoire, ville de la résistance ouvrière, entièrement remaniée et ré aménagée, invite tout les gourmands et curieux à encourager les équipes vers l’excellence… Seule voie pour conserver l’image qui est nôtre.

Auteur : Gérard SABY

Partager cet article sur
468 ad