Préparation des fêtes pour tout le monde !

Les jours et les semaines défilent à grandes allures, les mois s’enchainent alors il nous faut commencer à penser aux Fêtes de fin d’année. Ne croyons pas un instant que nous avons largement le temps. Nous devons soigner cette période faste pour les affaires, et cruciale tant au niveau de l’activité que pour l’image et la renommée de l’entreprise.

Stephane GlacierLa réussite des Fêtes dépend du travail qui a été fait en amont, et notre façon de préparer cette période. Nous, artisans, avons normalement le « savoir faire », il nous manque un peu parfois le faire savoir et c’est bien pourtant de cela qu’il s’agit pour bien réussir les fêtes. Voici quelques conseils qui, je pense, pourrons vous aider à mieux aborder cette période de Fin d’année.

Décider les gammes longtemps à l’avance pour bien communiquer.

Septembre et octobre étant une période plus calme, j’en profite pour établir les gammes de fin d’année, faire des essais pour être certain des produits et définir les décors. Une fois les gammes décidées et les produits définis, nous réalisons des photos pour imprimer un flyer qui contient la photo de chaque produit avec son nom, la composition des produits présentés et le prix de vente. Une fois imprimé, nous distribuons ce flyer à nos clients et prospectons pendant environ 1 mois avant les Fêtes.

Ces mêmes photos nous servent aussi à réaliser un « book » que nous présentons au magasin afin de mettre en avant les produits et d’insister auprès de notre clientèle à commander et surtout à ne pas commander trop tard. Ce qui fonctionne bien aussi est d’organiser une dégustation pour vos clients. Je le fais 2 ou 3 fois avant noël sous forme de portes ouvertes où nous réalisons des démonstrations et  des dégustations de bûches, chocolats, macarons etc…
Ceci déclenche en général le phénomène des commandes et lance vraiment la Période des Fêtes.

la buche alliance chocolat la buche tout citron la buche mont blanc

J’aimerais aussi vous donner quelques conseils plus orientés produits ou organisation.

Pour le choix des gammes on entend dire de droite à gauche, « il faut réduire les gammes, faire moins de sortes… », oui, mais attention tout de même… c’est Noël et c’est la période de l’année ou nos clients se lâchent un peu et veulent se faire plaisir, surtout en ces périodes compliquées où « l’atmosphère  économique » est plutôt morose.

la buche nougat glacee aux fruits des boisSi l’on parle de  bûches, je pense que 9 à 10 sortes est un bon compromis. J’ai le même raisonnement concernant les décors et les finitions des produits. C’est Noël, une bûche doit faire penser à Noël, l’épuration a des limites ! Même si l’on rationalise et que l’on épure, je pense qu’il est impératif que nos produits aient un aspect Festif et gourmand.

Il est aussi indispensable que les produits que l’on propose soient très bons et j’insiste là-dessus, souvent nous voyons des gâteaux plutôt beaux et lorsque le client met la cuillère à l’intérieur, il est parfois déçu. Le pâtissier a un rôle compliqué, le dessert arrive quand les convives ont fait un bon repas Festif et n’ont plus très faim. Il faut les remettre en appétit, les surprendre par le goût, les textures… Beau, c’est bien ! Bon, c’est mieux et aussi votre image.

Enfin le dernier conseil que je donnerais, je pense qu’il faut choisir des valeurs sûres. Bien sûr certains clients aiment l’originalité ou l’excentricité  mais il ne faut pas se  tromper, la plus part d’entre eux veulent des parfums classiques. Ils choisissent une bûche pour 8-10-12 personnes voire même plus, ils ne veulent pas se tromper, pas ce jour là ! Soyez de bons conseils.

la buche cheese cakeBon courage,

Stéphane Glacier
Meilleur Ouvrier de France

Auteur : Gérard SABY

Partager cet article sur
468 ad