Information marché : CRISE DE LA VANILLE

Nouvelle dégradation du marché de la Vanille, largement dominé par Madagascar. La récolte de Madagascar 2015 s'est terminée comme prévue à un très faible niveau de quantités, une qualité à la baisse avec un taux de Vanilline très en dessous des moyennes des années précédentes.

 

Botillons vanille

 

La consommation mondiale ne faiblit pas, mais des stocks ont permis à beaucoup d'opérateurs importants (fabricants de glaces aux us) de subvenir aux besoins courts terme. Ces stocks s'épuisant, une demande accrue est venue à nouveau perturber l'équilibre offre/ demande déjà tendu. Les achats se produisent en "spot", chaque opérateur attendant une éventuelle baisse, mais cette pratique du «spot » a eu l'effet inverse, chaque demande ponctuelle étant achetée à des cours plus élevés.

Une nouvelle hausse s'est donc produite au départ de Madagascar, de nombreux contrats pourtant validés ont été bloqués, seule une renégociation à la hausse permettant de débloquer les marchandises. Illustration de cette situation exceptionnelle, les Gousses dites de qualité "Extraction" sont aux mêmes prix que les Gousses Gourmet...

Même si les perspectives de la récolte 2016 sont meilleures, tant en quantité qu'en qualité, un déséquilibre offre/ demande continue à favoriser très fortement les vendeurs, qui "font le marché".

Pour Prova, la priorité est de garantir les approvisionnements à leurs Clients, la société a donc dû "subir" cette loi du marché et couvrir ses besoins à ces nouvelles conditions.

Dans le souci de préserver au mieux son marché, Prova a sélectionné d'autres origines de Vanille ayant la même variété de plante que celle de Madasgascar, la Planifolia.

Logo Prova

Enfin, il est important de préciser que l'ensemble des produits à base de Vanille sont impactés par ce contexte, les Extraits de Vanille en tout 1er lieu (cf. le prix d'achat actuel au même niveau Gousses Extraction- Gourmet).

Prova ayant encore un niveau de stock correct a moyen terme, a pris la décision de répercuter cet avantage pour quelques mois, et de ne prévoir une hausse sur ces produits (Extraits, Arômes Naturels...) qu'à partir d'octobre 2016.

http://www.prova.fr

Auteur : Gérard SABY

Partager cet article sur
468 ad