Fête de la gastronomie à l’UFA François Rabelais à Vitry sur Seine

C’est fin septembre que s’est déroulée la fête de la gastronomie, au CFA François Rabelais de Vitry sur Seine. Thème choisi : "La gastronomie à travers l'amour des gestes, des savoirs faire".

Objectifs de cet événement : rendre la gastronomie accessible à tous, valoriser l'excellence et le savoir-faire, mettre en lumière la qualité des produits. Mettre en avant la transmission des savoirs auprès du grand public avec des apprentis, c'est aussi préparer l’avenir par la transmission aux jeunes du goût de la vie, du goût des autres et du partage. Sans ce leitmotiv, sans la formation, nous ne pourrions pas mettre en avant la fête de la gastronomie et d'autres manifestations.

Plus que jamais il convient de mettre l'accent sur les apprentis pour ouvrir les esprits sur les idées reçues en particulier concernant le choix de la voie de l'apprentissage, une voie qui permet de découvrir le monde avec l’intelligence de la main. Nous sommes enviés de tous les pays du monde pour nos saveurs, nos compétences, en faisant perdurer cet héritage de richesses inestimables que nos pères ont su nous transmettre.

 

IMG_4392 cuisine-chez-gomez

 

Depuis novembre 2010, le repas gastronomique des Français est inscrit par l'Unesco sur la liste du patrimoine immatériel de l'humanité. La fête de la gastronomie ne peut être réalisée qu'avec la diversité de nos corps de métiers. Pour cette fête, le CFA a sollicité ses jeunes apprentis - cuisiniers, pâtissiers, chocolatiers, boulangers, sommeliers, serveurs - pour présenter un panel de mets, mettant en valeur les parfums de nos terroirs.
Dans des ateliers créés pour l’occasion, des apprentis ont donné des cours à des non-initiés désireux de découvrir quelques conseils, sous la responsabilité de leurs formateurs.

Votre magazine LA TRIBUNE DES METIERS tient à féliciter les acteurs de cet établissement et tout particulièrement Ange Cadot, pâtissière et animatrice active auprès des futurs porte-drapeaux de la tradition et du bon goût.

Auteur : Gérard SABY

Partager cet article sur
468 ad