Winterhalter : lavage des lunettes 3D

La technologie 3D s’est introduite dans de nombreux cinémas. Pour les gérants, la question se pose alors de savoir s’ils doivent utiliser des lunettes jetables ou non. Investir dans des lunettes non jetables contribue non seulement à la protection de l’environnement et au développement durable, mais en plus cela offre au client une expérience cinématographique unique.

Winterhalter, leader sur le marché des concepts de lave-vaisselle professionnels, a élaboré un concept de lavage adapté aux lunettes 3D, tout en assurant une protection et une hygiène parfaites. Il s’agit de la combinaison d’un lave-vaisselle sous-comptoir de la gamme UC, un panier spécifique pour les lunettes, l’osmoseur Romatik XS et un détergent particulièrement protecteur.

Ainsi on obtient en un temps record de 2 minutes des lunettes 3D parfaitement propres et réutilisable rapidement, sans essuyage. Le lavage en machine permet de gagner du temps et de l’argent et garantit une expérience 3D brillante, pour le gérant comme pour les clients.

Marion Closmann, qui gère le Cineplex de Marburg avec sa famille :

"Ce que j’apprécie particulièrement avec la UC de Winterhalter, c’est la possibilité d’adapter le réglage de la température au revêtement fragile de nos lunettes 3D. Comme cela, elles ne sont pas abîmées par des températures trop élevées. Ainsi nous pouvons protéger l’environnement et renoncer aux lunettes jetables."

La technologie 3D s’est introduite dans de nombreux cinémas. Pour les gérants, la question se pose alors de savoir s’ils doivent utiliser des lunettes jetables ou non. Investir dans des lunettes non jetables contribue non seulement à la protection de l’environnement et au développement durable, mais en plus cela offre au client une expérience cinématographique unique.

Winterhalter, leader sur le marché des concepts de lave-vaisselle professionnels, a élaboré un concept de lavage adapté aux lunettes 3D, tout en assurant une protection et une hygiène parfaites. Il s’agit de la combinaison d’un lave-vaisselle sous-comptoir de la gamme UC, un panier spécifique pour les lunettes, l’osmoseur Romatik XS et un détergent particulièrement protecteur.

Ainsi on obtient en un temps record de 2 minutes des lunettes 3D parfaitement propres et réutilisable rapidement, sans essuyage. Le lavage en machine permet de gagner du temps et de l’argent et garantit une expérience 3D brillante, pour le gérant comme pour les clients. Marion Closmann, qui gère le Cineplex de Marburg avec sa famille : "Ce que j’apprécie particulièrement avec la UC de Winterhalter, c’est la possibilité d’adapter le réglage de la température au revêtement fragile de nos lunettes 3D. Comme cela, elles ne sont pas abîmées par des températures trop élevées. Ainsi nous pouvons protéger l’environnement et renoncer aux lunettes jetables.

Auteur : Gérard SABY

Partager cet article sur
468 ad